Méné-Blog

Blog de l’association Les amis du Méné Brait

Ânes de France

Le terme de race doit correspondre à un groupe d’ânes répertoriés dans une région, ayant des conditions devie semblables, avec une même apparence extérieure, une couleur de robe dominante, une même taille, reproduisant chez leurs descendants les mêmes qualités et celles de leurs ancêtres.

Il existe actuellement 7 races reconnues officiellement par le Ministère de l’Agriculture et les Haras nationaux.

Chaque race reconnue possède un stud-book, c’est-à-dire un registre sur lequel sont inscrits tous les produits conformes et leur généalogie.

Ces 7  races sont les suivantes :

 

  • le baudet du Poitou qui mesure entre 1,40 et 1,56 m au garrot et pèse de 300 à 410 kg ; sa robe est velue et va du bai brun au noir, les oreilles sont grandes et en éventail (la plus ancienne des races reconnues, son stud-book a d’ailleurs été créé en 1884)
  • le Grand Noir du Berry qui mesure entre 1,35 et 1,45 m au garrot ; sa robe est bai brun à bai brun foncé sans bande cruciale (bande de poils foncés au travers du garrot) ni raie de mulet (bande de poils foncés le long du dos) et sans zébrures ; le ventre est gris-blanc ainsi que le bout du nez et le contour des yeux, les oreilles de grande dimension et bien droites ; (il a eu sa reconnaissance officielle en janvier 1994)
  • l’âne du Cotentin qui mesure entre 1,15 et 1,35 m au garrot ; sa robe est gris cendré, gris bleuté ou tourterelle avec ou sans zébrures sur les membres et raie de mulet ou bande cruciale ; le ventre est gris-blanc, les oreilles sont plus foncées sur les contours et à la base ; (reconnu en avril 1997)
  • l’âne de Normandie qui mesure de 1,10 à 1,25 m au garrot ; sa robe est bai brun avec bande cruciale, le ventre est gris-blanc, les oreilles de bonne dimension bien ouvertes avec l’intérieur plus clair, et l’œil a un contour blanc ; (reconnu en août 1997)
  • l’âne de Provence qui mesure entre 1,20 et 1,33 m au garrot ; sa robe est à dominante gris tourterelle pouvant varier du gris très clair au gris très foncé nuancé de roux et de marron avec une bande cruciale bien marquée ; le tour des yeux est souvent blanc ainsi que le bout des lèvres et l’encolure est épaisse ; (reconnu en décembre 1995)
  • l’âne des Pyrénées (comprenant les deux types gascon et catalan) qui est de grande taille car il peut mesurer jusqu’1,60 m au garrot ; sa robe est noire brillant à bai brun foncé avec le bout du nez, le contour des yeux et le ventre décolorés ; le poil est très ras, les oreilles sont grandes et bien droites ; (reconnu en août 1997)
  • l’âne Bourbonnais qui mesure de 1,18 à 1,32 au garrot et qui est trapu avec une longue queue ; sa robe est nuancée dans les tons chocolat avec une bande cruciale et le ventre et le bout du nez gris à gris clair. (reconnu en 2002)

 

 

  • (+1) L âne catalan, l’âne de Gascogne et l’âne corse, ne sont pas, à ce jour, reconnus officiellement.

 

Publicités

Une réponse à “Ânes de France

  1. Pingback: Kezako ? « Méné-Blog

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :