Méné-Blog

Blog de l’association Les amis du Méné Brait

Archives Mensuelles: août 2008

FOIRE AUX COURGES 2008

Foire aux courges de Pédernec

Comme d’habitude nous serons présents à la Foire aux Courges de Pédernec, pour la joie des petits et des grands, en espérant le même succès et le même beau temps que l’année dernière ! Ce serait chouette !

Au programme : balades à dos d’ânes, en calèche, exposition et démonstations diverses.

Soyez au rendez-vous !!

 

 


Publicités

Kezako ?

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore … L’âne, dont le nom latin est Equus asinus, est un vertébré.

C’est un mammifère ongulé domestique de la famille des équidés.Il est cousin du cheval, de l’hémione du Tibet, de l’onagre de Perse et du zèbre.Il peut atteindre 1,50 m au garrot et peser jusqu’à 450 kg.Il existe actuellement 7 races reconnues officiellement par le Ministère de l’Agriculture et les Haras nationaux :

  • L’âne du Poitou
  • L’âne Grand Noir du Berry
  • L’âne de Provence
  • L’âne du Cotentin
  • L’âne des Pyrénées
  • L’âne normand
  • L’âne bourbonnais
Pour avoir plusd’infos à propos de ces races d’ânes dirigez vous vers le menu du haut et cliquez sur « ânes de France »

Voyager avec un âne – L’enfant du chemin

Lenfant du chemin  

 Tandis que notre fine équipe se prépare à partir vers Dinard. Je vous invite à regarder cette vidéo, extraite d’un DVD: « L’enfant du Chemin » – FILM ET DVD Très beau documentaire de voyage avec des ânes réalisé par Jean François Castell.

l’histoire :

Découvrez la fabuleuse histoire d’Ondine, l’enfant du chemin, et de sa tribu en route vers Saint Jacques ! De Nantes à Saint Jacques de Compostelle, suivez les tribulations et d’une famille  et de ses ânes, d’une chèvre, d’un chien entre autre… ! Un Road Movie à ne pas manquer ! (Hiver 2004 : 1600 km – Eté 2005 : 900 Km) Une Superbe aventure ! Un super DVD à avoir dans la Vidéothèque de l’asso… enfin moi je dis ça je dis rien c’est le président et la secrétaire qui gèrent ahahhaha 🙂

 

Bon ba vu la distance les gars, pour Dinard on va rallonger la sauce ahaha vous avez combien de temps devant vous déjà ? non parce qu’on aurait pu faire un crochet vers Saint Jacques histoire de faire plus crédible ahahaha !

Les autres vidéos du site sont visibles ici : 

http://enfantduchemin.free.fr/page%20video.html

Découvrez l’Onagre !

Lonagre dAsie

L'onagre d'Asie

L’onagre mais qui c’est « suici » aussi donc? Vous connaissez tous nos ânes communs, les baudets du poitou, les grands noirs du Berry, les ânes italiens, corses, les cotentins j’en passe et des meilleurs… mais connaissez vous l’Onagre ?

L’hémione, onagre ou âne sauvage d’Asie[1], était un âne sauvage répandu de la Sibérie à la Mongolie mais ne vit plus que dans les plaines du nord et sud du plateau tibétain à plus de 4800 m d’altitude. Il mesure près de 1,2 m au garrot. Il appartient à la même famille que le ghorkhar de l’Inde. Son habitat est aujourd’hui menacé et il est en voie de disparition. (Ref : http://fr.wikipedia.org/wiki/Onagre_(animal))

Malheureusement en voie de disparition comme de nombreuses espèces de ce monde, je voulais vous le faire découvrir avant qu’il ne soit devenu une légende…

La Route des Chardons

Mieux que la Route du Rock ! Encore mieux que la Route du Rhum !!!

La Route des Chardons est la randonnée qui permettra à 5 membres de l’asso et à leurs ânes de traverser toutes les Côtes d’Armor à pied pour se rendre au Village des Anes à Dinard le 13 septembre à l’occasion de « Nature en fête ».

Leur mission : marcher environ 17 km par jour pour relier Pédernec (22), siège de l’association, à Dinard (35). Tous les soirs ils monteront leur camp de tentes et l’exposition de l’association sur les ânes : ils seront disponibles pour parler de leurs animaux aux petits et aux grands.

Le départ se fera samedi 6 septembre à 9h00 du parking de la Brûlerie du café du Méné Bré (l’un de nos sponsors !) à Pédernec. Alors soyez nombreux pour leur souhaiter bon voyage !

Pourquoi le café du Méné Bré, me direz-vous ? Les ânes ne boivent-ils que de l’eau ?

Mais rappelez-vous « Furia », le cheval qui buvait du café pour avoir le poil le plus noir possible !!

Si vous voulez écouter la chanson de « Furia », en italien, cliquez sur play :

Le prochain rendez-vous de l’asso

« Nature en fête », Village des ânes, Port Breton, DINARD (35)

Samedi 13 et dimanche 14 septembre 2008

Bientôt le programme de ce week-end; en attendant, pour vous mettre l’eau à la bouche, voici la plaquette de l’année dernière.

Les questions qui reviennent souvent !

On nous pose à vrai dire souvent les même questions concerant les ânes, combien d’année ils vivent en moyenne, faut il de grands champs pour les accueillir, est ce que c’est plus facile qu’un cheval… mais celle qui revient à mon sens le plus souvent c’est celle du temps de gestation de l’ânesse. Alors pour répondre tout à fait clairement à cette question, j’ai fait quelques recherches afin de donner une explication claire et précise sans qu’elle soit scientifiquement complexe et rébarbative. Ainsi voici ce que j’ai pu trouver sur mon ami Wikipédia. Je pense que vous trouverez ça très interessant!

Le terme de baudet désigne un âne reproducteur, quelle que soit sa race : il ne se limite donc pas au baudet du Poitou.

Longévité de l’âne : 30 à 35 ans (attention donc lors de l’acquisition de votre animal)

La femelle peut mettre bas jusqu’à 20 à 25 ans

La gestation de l’ânesse dure 12 à 13 mois, parfois un peu plus. (Comparé aux 10 à 12 mois pour la jument).
Elle est en chaleurs toutes les 4 semaines durant toute l’année.

Les hybrides de l’âne :

(Ref: http://fr.wikipedia.org/wiki/Âne)

Rando de Belle-Isle en Terre à Pédernec (mai 2008)

Daniel et Frédy

Daniel et Frédy

Voici le récit de Daniel qui nous fait partager son aventure effectuée au mois de mai avec la compagnie de Bernard. Frédy et Quenotte portaient les bagages …

Bernard et Quenotte goûtent l'eau !

Quenotte goûte l'eau

Dimanche 18 mai 17h30, après la parade des amis et les derniers adieux devant la mairie de belle Isle en Terre, nous voici seuls sur la route de Vieux Marché … Un petit moment pour prendre le rythme, et c’est la belle piste du

Léguer large sentier qui suit la rivière que Quenotte et Fredy parcourent longes sur le cou.

Un long bourbier que nos ânes franchissent avec moins de chichis que nous et nous sommes chez Maurice à 20h15.

Tentes montées, Quenotte sera couchée avant nous !

Nuit claire et calme, un petit vent d’est.

Lundi 19 mai : lever conjoint à 6h, Bernard avec son bonnet !

Départ à 8h15 pour une journée d’anthologie qui nous mènera à la mer. Après Plouaret et son passage à niveau (no comment ), la montée vers St Goulven commence tout en chemins creux et sentes sinueuses , un paysage magnifique et apaisant que nous imaginons être les premiers à fouler.

Voilà le premier gué large d’un mètre que Quenotte zappe par un grand saut, une bonne montée en sous bois, la chapelle et à nouveau un gué sur le Roscoat . Bernard se mouille et Quenotte suit avec entrain !

Une erreur de (pan)carte nous ramène sur Lanvellec ; pas grave, on y prendra le café. Café qui est fermé depuis quelques temps déjà…Témoignage de la désertification paradoxale de certaines communes de ce centre Bretagne, ça alimente mes réflexions sur les politiques de développement rural.

La fin de parcours est plus facile entre goudrons, chemins, chèvres en liberté, c’est un moment intemporel associant contemplation, complicité avec les ânes et bonheur d’être sur la piste .

Au débouché sur la lieue de grève l’agression automobile s’impose, vite un accès au sable, traversée du Kerdu, grande montée vers le camping des capucines, arrivée 18h30,Claire et Emma nous rejoignent et ramènent Bernard et Quenotte. Au menu ce soir, soupe minute, polenta, huile d’olive, saucisson laissé par Bernard..

Mardi 20 mai : ravitaillement minimum au camping, petit dej tartine du pain maison laissé par Bernard (pour info le vrai saint Bernard laisse également un tonnelet de rhum…) .Départ à 7h45 pour emprunter la piste à l’ouest du Dour élégo. C’est un peu galère au début, car des passages trop boueux m’obligent à des modifs d’itinéraire. Je ressens l’ambiance encore plus sereine, plus silencieuse que la partie est, le roucoulement des ramiers, le clapotis des ruisseaux et le bruit des sabots de Frédy m’accompagnent. C’est la traversée des bois du Merdy et le grand gué du Dour elégo franchi sans peine.Un petit coup de blues à la pause de midi, car sans nos équipiers pour partager, puis c’est la longue descente vers Keranamac’h et le point noir de la N12 dépassé, encore une belle piste rapide et toujours cette impression d’être seul au monde. Une belle pelouse pour bivouaquer mais il est trop tôt. Je continue .

Ravitaillement en eau dans une maison où le père Yves m’offre une bière et me conseille de camper à Ste Jeune Chapelle. Conseil judicieux, il est 18h30, l’enclos de la chapelle est inondé du soleil et il y a un abri en bois si besoin.

Dîner soupe minute, polenta jambon , je range mes affaires quand un jeune couple en voiturette arrive, démarre le barbecue, me propose des saucisses, le jeu de boules est sorti et la veillée commence…

A leur départ, vrai bivouac au clair de lune , le sursac est enfilé sur le duvet et dodo.

ARRGH une grosse bourrade, un museau dans l’ouverture de la cagoule du sac, Frédy vient aux nouvelles ! Ce n’est pas l’heure .Redodo

Mercredi 21 mai : départ 7h, descente sur Belle Isle encore endormie, une source en chemin pour abreuver Frédy, je suis obligé de remonter sur le pont de la N12 car le chemin indiqué sur la carte ne débouche pas. Louargat est rejoint par les chemins détournés, arrêt au Proxi,la petite fille donne une carotte à Frédy, tournée des popotes je vais voir Philippe sur son chantier puis avance chez Robert pour un café calva, croise Maurice venu chercher Pompon,je repart vers le Méné Bré. Au sommet casse-croûte royal- tomate, Hénaff, pommes –ronde rituelle autour de la chapelle et descente pour St Efflam sous le soleil. Fin de la marche,un soupçon de nostalgie, c’est conduit par Raffaella que je récupère le van stationné chez Sylviane. Les pieds de Frédy sont Ok , pas d’usure anormale mais je les trouve un peu tièdes…

pratique

1er jour : 10 km dénivelée 200m

2éme : 24 km « « 530m

3éme : 31,7 km « « 700m

4éme : 16,5 km « « 300m

chargement Quenotte 6 ans environ 14 kg +bât

Frédy 15 ans « « 16 kg + bât

La satisfaction éprouvée sur les parcours est totalement indépendante de la distance réalisée chaque jour.Une grande pause avec sieste fait aussi partie du plaisir de randonner. Elle réside dans les images perçues,le plaisir d’ étre en semi autonomie à proximité d’une société consommatrice et donc de devoir économiser les ressources à moins de 100km de la maison.

Pour prolonger la Rando ! Des photos … des photos!

Encore plus de photos

Encore plus de photos

Et voilà nos hôtes sont repartis! Lavés, rasés, nous retrouvons tous notre chez nous… Quelque peu cafardeux de cette fin de rando, nous avons tous en tête la petite phrase quand est ce qu’on repart ?

Alors avant que la morosité nous gagne ce qui n’est absoluement pas notre genre ahahahah 🙂 ne nous laissons pas abattre et découvrons ensemble que je n’étais pas le seul photographe de la rando! En complément des photos de l’article précédent, vous trouverez ici les galeries photos, d’Emma, de Monique et d’Amanda (ma nièce). En ce qui concerne les vidéos laissez moi juste le temps de les compresser, de les charger sur Youtube et de mettre les liens vers les vidéos. bientôt vous les verrez aussi sur le site. Les photos sont vraiment super merci à toutes les trois!

(Pour voir les photos sur leur mur 3D, rendez vous sur l'onglet Photos, téléchargez le module Piclens et revenez cliquer sur ces liens)

Fin de Rando ! Les Photos !

15 km à pied ça use ça use

15 km à pied ça use ça use

Et voilà la rando est terminée, 3 jours de folie et de marche intensive! Merci à toutes et à tous d’avoir participé à cette rando. Tout le monde semble avoir été satisfait des trois journées passées dans le Finistère.

Il ne vous reste plus qu’à découvrir les photos et bientôt les vidéos !

Après 2 jours de Rando de folie voici les photos de la première journée! 15Km de Kernevez à Lauberlac’h. Les pieds ont souffert mais moins que les chaussures et les pantalons! Oui bon d’accord il y a eu un peu de boue.

La deuxième journée a été difficile mais tout le monde est allé au bout! Bravo à toutes et à tous. Près de

The eye of the Tiger ! Grrrrrrrrrr

The eye of the Tiger ! La Bretagne ça vous gagne ! Grrrrrrrrrr

18Km!

Finalement le dernier jour nous a offert son lot de surprises et c’est avec la plus grande joie que toute l’équipe a fait sensation en passant au beau milieu du bourg de Plougastel. Passage à l’église et bien sûr à la mairie pour officialiser le pacs de Celestin et Maurice! Celestin a même fait s’ouvrir les portes de la mairie 🙂 Bravo Maurice et bravo Celestin!